TENGO JOHN TRANCHE DANS LE VIF

Avec son dernier projet, Multicolores, sorti le 13 avril dernier, il semble avoir franchi une étape dans sa carrière. Mais comment Tengo John en est-il arrivé là ? Rencontre avec un jeune rappeur déterminé.

A 22 ans, Tengo John commence tout juste à se faire connaître, à force de sessions de kickage bien placées. Après quelques projets aux cercles d’auditeurs encore restreints, son compteur de vues a pris du poids avec une série de sons nommés Trois sabres. Si ses lyrics manquent parfois un peu de bouteille, le flow est déjà vif et incisif. Enquillant une deuxième, puis une troisième partie de ses Trois sabres, Tengo John a su montrer qu’il savait envoyer une grande énergie dans ses morceaux.

A l’écoute de Multicolores, , l’auditeur aux oreilles ouvertes aura le plaisir de découvrir que le emcee a le mérite de savoir utiliser une palette diversifiée. Si l’on retrouve d’autres sons dans la veine des Trois sabres, tels le percutant Collision ou le bondissant Interphone, Tengo sait aussi se faire plus léger. Par exemple sur Geisha, qui expose ses sentiments pour l’élue de son cœur, ou sur Printemps, joli patchwork de tranches de vie. Autre point fort, des clips finement travaillés, qui méritent clairement qu’on s’y attarde.

La suite est à lire ici

TengoPict

Lire la Suite →

Publicités

SWIFT GUAD, ENTRE VICES ET VERTUS

Alors qu’il a sorti récemment Vice et Vertu vol. 3, on est allé rencontrer Swift Guad alias le plus célèbre narvalo de la Croix de Chavaux, toujours aussi actif. Quelques semaines avant une nouvelle édition du Narvalow Show, les 19 et 20 mai à la Bellevilloise à Paris, c’était le moment idéal pour faire le point avec lui.

Par une belle fin d’après-midi de mai, on retrouve Swift, à un rendez-vous donné du côté du Grand Palais. Pour des raisons esthétiques peut-être, mais aussi pratiques, l’endroit se trouvant à mi-chemin entre son label Addictive et sa chère ville de Montreuil. On se pose dans un square, le dictaphone est lancé.

La suite est à lire ici

SwiftGuadVice

Lire la Suite →

Myth Syzer envoie ses bisous

Après des projets électro, cet artiste aux multiples talents s’est fait un solide nom dans le rap français, grâce à différents coups d’éclat, que ce soit pour ses associés de Bon Gamin, Ichon et Loveni, ou encore Prince Waly et Damso. Aujourd’hui, il sort le projet Bisous, un album au parti-pris audacieux, qui fait un superbe pont entre le rap et le r’n’b d’un côté, et la variété française de l’autre.

La suite est à lire ici

A2H: parcours d’un charbonneur hédoniste

A2H5.jpg

Pour Booska-P, l’artiste retrace son parcours : de ses premières rimes, en 2000, à la préparation de son album « L’Amour », aujourd’hui.

Alors que la nuit tombe doucement en ce mardi d’hiver, nous retrouvons A2H du côté de Pigalle. Une fois posés dans le salon d’un hôtel que son attachée de presse a réservé pour l’occasion, il nous explique que c’est un coin où il a pas mal ridé, notamment du côté des Abbesses, près de la boutique de son pote Jérôme Qhuit. Après avoir commencé le rap en 2000, à l’âge de 13 ans, il se tourne en 2004 vers le reggae, vivant alors ce qu’il appelle sa période « hippie ».

La suite est à lire ici

L’Ordre du Périph’ débarque

Ils se sont rencontrés au printemps 2016, à peine un mois avant de lâcher leur premier morceau, MTH , pour Missile Tête Homicide. Un track balistique qui va rapidement exploser les compteurs. Avec un clip amplifiant son énergie nerveuse, ce premier morceau du groupe est comme un avertissement, et signe une arrivée fracassante, avec des vues qui à ce jour, frôlent le million.

La suite est à lire ici